MTR 04 - Etablissement Médico-Social Mont-Riant, Yverdon-Les-Bains VD

Années 2004
Tailles M
Client Fondation Mont-Riant – Yverdon-les-bains
Coût 11 mio
Architectes IPAS Architectes et Planificateurs SA
Typologies Santé - Sport
Coopération Atelier V
Statuts Primé
Commission Concours 2.Prix
© Visualisations Christian Frischknecht
Team Ott Eric
Egger Michel
Frischknecht Christian
Lieu Yverdon-les-bains VD

Information

Description:

A cet endroit, on peut embrasser le paysage, l’habiter aussi… c’est qu’en un regard on est dans le lac, le plateau du Nord-Vaudois, le jura… En même temps en un regard on s’expose à la vue des autres La forme plastique du bâtiment joue de ce double regard ; ses courbes dévoilent à la fois son ouverture au panorama et le soin de vouloir s’intégrer, par volonté de discrétion, à la douceur du paysage… parce que ce bâtiment doit être un lieu possible pour le calme, le regard, la déambulation contemplative. Un lieu où les gens qui y vivent peuvent déterminer leur chemin familier, leur coin d’arrêt, leur espace de retrait, où ils peuvent chercher cette douceur spatiale qui repose de l’effervescence hostile de la ville… non pas comme une fuite maussade, mais comme le fruit mérité de toute une vie… Habiter l’instant, dans un lieu aménagé tout en courbe, une plastique douce, tendre et paresseuse… On peut y vivre en poète là-bas, sans l’obligation de production et tenir ce paysage à portée du regard, à l’heure où les autres n’ont plus le temps de rêvasser… Les espaces communs sont généreux, les circulations minimales parce que l’espace ne se gaspille, il s’habite, il se vit... De surcroît, cette configuration spatiale, à un endroit stratégique, ouvre le champ de vision sur tous les espaces, et facilite le contrôle permanent des patients pour une personne seule … En somme un lieu aménagé pour le soin du patient et des soignants. La répartition du programme suit une organisation hiérarchique claire des espaces : aux étages se trouvent les unités de soins, eux-mêmes subdivisées en deux unités de vie dont la forme en ‘corset’ du plan exprime cette répartition, au rez-de-chaussée supérieur les espaces collectifs et l’administration, enfin au rez-de-chaussée inférieur l’unité d’accueil temporaire et courts séjours