YVD 20 - Atlas - Extension et transformation de l'Hôpital

Années 2020
Tailles XXL
Client Etablissements Hospitaliers du Nord Vaudois eHnv
Coût 150 mio
Architectes ipas architectes et planificateurs SA
Typologies Santé - Sport
Coopération RBA SA
Statuts Projet
Commission Concours
© Visualisations Tegmark
Team Ott Eric
Egger Michel
Birovescu Oana
Marconato Loïc
Da Cunha Liliana
Lieu Yverdon-les-Bains VD

Information

Programme:

Extension et transformation de l’Hôpital d’Yverdon

Description:

Nous sommes tous des biophiles, attirés inexorablement par ces milieux connectés à la nature. Notre bonheur, notre santé, nos performances dépendent de cette relation. De fait notre sensibilisation aux relations ‘santé’ et ‘environnement’ appelle une vision de l'écologie urbaine visant à composer avec la nature en ville. A cet égard, la présence du végétal améliore la biodiversité, le confort du citadin et constitue une source précieuse d'oxygène et de fraîcheur. La situation de l’Hôpital d’Yverdon nous amène à exalter ce complexe de relations qui ne s’arrête pas uniquement à la chair de l’homme mais à tout le cortège de soins et d’aménagements de vie cohabitant avec fraternité et participant activement au bien-être physique et psychique de l’homme. Notre proposition cherche donc à transmettre cette dimension vitale, à relier nature et architecture dans un projet commun, à s’attacher aux pulsations de l’architecture boisée des bains; comme une invitation à vivre avec la nature et ses contours indéterminés. Le projet réinvente la place de la nature en ville, en offrant un morceau de paysage, un lien indispensable dans la trame verte inachevée préexistante et un véritable écosystème en plein cœur de la ville. La morphologie en pyramide du projet permet de prolonger le sol en strates plantées de paysages multiples : un parc ouvert au public et aux patients. Ces strates plantées apportent une diversité de trames végétales et de milieux, augmentant considérablement la diversité d’espèces animales, et créant ainsi un refuge pour la biodiversité. Pour prendre soin de l’homme il est nécessaire de prendre soin de notre planète. Le projet représente une stratégie bioclimatique efficace dont les bénéfices environnementaux sont nombreux : réduction de la charge de refroidissement, rétention, filtration et réutilisation des eaux de pluie, stockage et séquestration du carbone, contrôle de la pollution et amélioration de la qualité de l’air, occultation solaire dynamique répondant aux changements saisonniers.